Le Tibet et ses minerais

Les ressources minérales du Tibet

Les ressources minérales du Tibet sont exceptionnelles (la plus grosse réserve d'uranium du monde).

94 sortes de minéraux différents ont été découverts dans 1 719 sites, dont 39 contenant des réserves impressionnantes.
12 de ces réserves seraient les plus importantes de Chine, incluant des gisements de :
  • chromite qui est fréquemment employé en chimie organique pour produire des oxydations, et dans l'industrie pour le tannage des peaux.

  • corindon, sert essentiellement à la fabrication de l'aluminium.

  • cristal.

  • cuivre, employé en teinture, en électrométallurgie, en agriculture, et en médecine comme antiseptique.

  • cendres volcaniques qui sont constituées de sel, de potassium, de calcium et de magnésium ainsi que d'oxydes de fer et de manganèse.

  • magnésite, utilisé en construction mécanique.

  • soufre, brut, il sert à la fabrication de gaz sulfureux, purifié, il entre dans la composition du T.N.T ...

  • mica qui est utilisé dans les lames quart d'ondes, servant en polarimétrie à l'étude des vibrations lumineuses.

  • lithium, est utilisé dans les réacteurs nucléaires.

  • fer.

  • graphite , utilisé dans les confections de creusets, mines de crayons, ralentisseur ou réflecteur de neutrons - centrales nucléaires, ...


Plus d'une centaine de sites contiennent d'importants gisements d'or.

En 1994, le Tibet aurait produit 115 000 tonnes de chromite, 23 200 tonnes de borax, 27 000 tonnes de plomb et de zinc, 5 800 tonnes de charbon, et les réserves d'énergie géothermiques pourraient couvrir 40 à 50 % des besoins de Lhassa.

Les champs pétrolifères de l'Amdo produisent plus d'un million de tonnes de pétrole brut par an.

 

Français English

Liens commerciaux