Le Tibet

De par sa géographie, le Tibet est le plus haut plateau du monde d'où son nom le "toit du monde". Il se situe au coeur de l'Asie.

La ville de Lhassa ou Lhasa est sa capitale historique et capitale actuelle; en 2006, la population moyenne y était d'environ 120 000 habitants.

La superficie du Tibet varie de 1 221 600 km2, pour la région administrative, à 2 500 000 km2 pour le Tibet historique et compte +- 13 millions d'habitants.
Depuis des centaines d'années, les Tibétains et les Chinois se heurtent fréquemment.
Mais avec la dynastie des Qing, peuple mandchou qui a envahi la Chine, les relations entre les 2 pays deviennent amicales et une relation "prêtre-patron" s'installe alors entre eux.
Cette relation prendra fin à la révolution chinoise de 1911 qui mit fin à la dynastie des Qing.

En 1949, le Tibet est envahi par la Chine, une libération "pacifique" du peuple tibétain de l'oppresseur étranger selon la R.P.C. Le résultat de cette libération "pacifique" est la mort de plus d'1 200 000 Tibétains et une immense perte culturelle. Il est depuis lors rattaché à la Chine.

La culture tibétaine est riche de traditions et unique, les tibétains y sont plus que jamais attachés.
Elle est présente partout : dans la gastronomie, la musique, la médecine...
L'architecture, par exemple, est très différente de ce que nous connaissons en Occident, les maisons du Tibet sont plutôt d'influence orientale et indienne. Le plus magnifique exemple de l'architecture tibétaine est sans nul doute le palais du Potala à Lhassa.

Cette différence se retrouve aussi dans la gastronomie tibétaine, certes fort différente de notre bonne veille cuisine occidentale, mais tout aussi variée et très riche de saveurs. Cependant, on peut trouver à Lhassa une multitude de restaurants servant de la cuisine chinoise ou même occidentale.

 

Dernières informations

Mise à jour: 23/7/2016

 

Français English

Liens commerciaux